PPRuNe Forums


Reply
 
Thread Tools Search this Thread
Old 23rd Sep 2010, 15:25   #41 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Oui oui

:-(

Bon, oui, j'y suis, je cherche, je trouve... mais comme souvent, internet est saturé d'informations fiables ou non, et il est toujours difficile de trouver la bonne info du premier coup...

Mais je te rejoins sur le fait que si on est motivé, on doit trouver... d'où ma présence depuis cette apres midi ici !

En fait, c'est plutot un partage d'expérience que je cherche. J'ai beaucoup de mal à me faire une idée sur le coté utopique ou non d'une telle entreprise.

Merci quand meme pour la réponse... la première...

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 23rd Sep 2010, 17:11   #42 (permalink)
 
Join Date: Mar 2003
Location: sion
Posts: 252
Le coût: compte un mini de 100000. (source: mes copis)
Les écoles? il y a bien longtemps que j'ai passé ma licence, donc joker.
Les connaissances? savoir faire un addition, une division.
Les qualités à avoir? un égo démesuré, la veulerie et les dents longues d'un politicien et une culture aussi vaste qu'un studio d'étudiant parisien.
3MTA3 is offline   Reply With Quote
Old 23rd Sep 2010, 19:45   #43 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Hello et merci.

Coté santé, ça va.

Sport plusieurs fois par semaine, salle et cardio + running outside.
Pas de tabac, pas d'alcool ou modérément en soirée.

Pas de trucs sous jacent (ou alors je les connais pas), deux fractures.. (jambe droite, accident de voiture et jambe gauche, accident de ski). le tout remis d'aplomb depuis des années.

Coté finance, j'ai bien compris que 100k€ etait le budget.

Par contre, en discutant avec LJ35 et une autre personne, le point d'entrée semblait être pour moi l'ATPL via, par exemple, Bristol.gs... english recommandé par tous.

La où le bas peut blaisser, ce serait mon niveau d'anglais. scolaire + pratique quotidienne en lecture, plus rarement en ecriture et tres rarement à l'oral. Je me pose donc la question à savoir si je dois monter mon niveau d''anglais avant de me lancer ou non.

Sinon, de ce que j'ai compris :
Etape 1 : ATPL
Etape 2 : le "Murrissage" ou "Murrissement"... en gros, du vol du vol du vol. à mes frais
Etape 3 : Rejoindre une formation pour les qualifs et continuer l'apprentissage.

Pour l'ATPL, l'idée est de bachoter à fond tout en ayant la possibilité de continuer son activité pro en parallèle.

Est ce que c'est deja mieux ? ;-)

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 24th Sep 2010, 06:04   #44 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Hello et merci.

Le pb de sabena est l'age d'entrée max... Je vais les contacter.

Bye et merci

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 24th Sep 2010, 07:48   #45 (permalink)
Pegase Driver
 
Join Date: May 1997
Location: Europe
Age: 66
Posts: 2,215
Tiens, si le prix est un critere, l'une des meilleures ecoles JAA qualite/prix :
Jat Airways Flight Academy - Vr?ac - Home
OK en Serbie mais Vrsac est un joli coin un peu paume,mais intructeurs au top,et avions bien entretenus.
Anglais imperatif .Mais de toutes facons un jour ou l' autre va falloir t'y mettre car les boulots 'Fr only" il n' y en a plus des masses.(Air Inter c' est fini )
ATC Watcher is offline   Reply With Quote
Old 24th Sep 2010, 08:26   #46 (permalink)
 
Join Date: May 2008
Location: Paris West africa Thailand
Posts: 51
pour l'anglais, tu peux commencer a lire les magazines d'aviation en anglais.
Tu retrouve toujours le meme vocabulaire aéronautique et c'est plus sympa que des cours. maintenant moi je suis passé aux polars en anglais, mais bon j'ai réussi a faire niveau 4 a l'examen d'anglais en france sans bosser ( c'est à dire sans payer une école pour apprendre 4 phrases bidon)
bon courage
Quand on parle de santé ce n'est pas le cardio training ....Va passer la visite médicale. Et si t'est pas classe 1 tu abandonne !
elpilotofrances is offline   Reply With Quote
Old 24th Sep 2010, 19:33   #47 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Classe 1 ?? heu, je vais chercher sur le web ce que c'est...

;-)

Edit : C'est bon, google est mon ami aussi.... longue liste... faut que je check tout ça.

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 24th Sep 2010, 20:49   #48 (permalink)
 
Join Date: Jan 2004
Location: Far away from LA
Age: 96
Posts: 866
tu as aussi Cannes Aviation, c'est en france et c'est en anglais et ce n'est pas loin de chez toi...
Si tu traines en anglais , tu as des cours possibles par le SKEMA ( ancienne CERAM, école de commerce) ou se trouve le département aéronautique où se font les cours de l'ATPL en Anglais.
CL300 is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 06:12   #49 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Thanks CL300...

Oui, alors pour avancer sur mon projet, je vais deja aller voir un doc aero (celui qui m'avait fait passer ma visite pour voler en vu du PPL) et lui demander un checkup complet et objectif et voir si un Class 1 est envisageable.

J'ai une bonne santé, juste une petite tendinite de l'adducteur gauche depuis 2 semaines (ça tombe mal, aïe)... Du reste, une tendinite peut être bloquer un class 1 ?

Par ailleurs, après m'être entretenu hier avec un membre du forum (merci beaucoup mister V), j'ai contacté l'ESMA à Montpellier.

J'ai bien discuté avec une personne et ai été assez séduit par la formation intégrée proposée. Ca se déroule sur 18 mois, 200h de vol en tout, les Qualifs de base, bref du classique mais pas loin de chez moi !! Le seul point Positif et négatif, c'est l'ATPL en FR... même si cette personne me dit qu'en parallèle de l'ATPL, il faut monter son niveau d'anglais et ensuite faire valider ses connaissances pour bosser à l'export.

Avez vous des avis sur ce dernier point ? conseils, etc...

Je vais maintenant me tourner vers Cannes Aviation pour également étudier leur proposition.

Par ailleurs, Mister V d'hier m'a aussi parlé d'une orientation totalement différente mais à étudier...

Quitte à investir 100k€ dans une formation, pourquoi ne pas l'investir dans un monomoteur, passer son PPL, et voler à sa guise (à ma guise)... silloner le monde, le faire transporter par container... voir louer des avions à droite à gauche....

Je pense que si la class 1 ne m'est pas accessible, j'envisagerai sérieusement cette option.

Vala pour mon avancée

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 06:33   #50 (permalink)
 
Join Date: Apr 2003
Location: Near the sun
Posts: 848
Salut

Qu'entends tu par "et ensuite faire valider ses connaissances pour bosser à l'export." ?

Malheureusement la DGAC a tendance a trainer la patte quant a tout ce qui est modernisme, efficacite, praticite... Je dirai donc que si ton niveau d'anglais n'est vraiment pas terrible alors va chez les Francais sinon chez les Anglais (Il me semble que cannes aviation offre une formation theorique via Bristol.gs ?).
Un medical UK/JAR peut se renouveler facilement, en tres peu de temps et avec un preavis minimum. En fait jusqu'il y a peu, tu pouvais faire ca sur Nice (puisqu'on parle de Cannes).
Pour "l'initial" c'est a Gatwick par contre.
Ensuite la paperasserie a laquelle tu auras a faire sera des plus reduite quand l'on compare notre chere administration. Les regles y seront aussi tres claires et suivies (pas d'interpretation changeante d'un fonctionnaire a l'autre).

D'autres avantages vis a vis d'une licence UK/JAR que l'on decouvre un peu au hasard de nos "changements" de situations.

Si la DJACK devait vraiment se moderniser afin de ne plus voir ses nationaux partir a l'etranger pour s'y former et bien peut etre qu'en France nous pourrions a nouveau y voir fleurir une industrie de formation pilotes vraiment internationale (oui je sais on forme telle ou telle nation etc...).
Question anglais aero meme si les choses s'ameliorent, ce n'est pas encore la panacee.
Hier encore j'ai entendu un avion francais (pas a AF) sur un gros terrain international appeler "Delivery" et disant "Air blabla, request the... Departure name". (plutot que le start up et clearance pour les non inities).

Pour ton idee concernant l'achat d'un avion, je me souviens de gars qui avaient achete un vieux 152 aux US et qui l'utilisaient pour monter leurs heures avant de le revendre. Achete une misere, revendu pareil, l'investissement m'avait semble amusant et plus a bon rendemement en terme d'heures de vol/cout.
Mais pour cela il faut un avion pas cher (pas Cirrus ).

A plus

PS: pour la visite 1ere classe seul un medecin agree pourra vraiment te repondre (CAA or DGAC). Passe ton medical d'abord (petit investissement) et tu n'auras plus aucun doute.
Un medecin ordinaire ne pourra jamais te garantir une aptitude se qui revient a un resultat neant quant a la faisabilite de ton projet.

Ciao
AMEX is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 07:32   #51 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Thanks Amex

J'entends par bosser à l'export le fait de pouvoir postuler à un poste de pilote sur une cie intl, où la maitrise de la langue de Shakespeare est donc indispensable.

La question, pour être plus précise serait :
entre :
- ATPL and co à l'ESMA en formation intégrée mais en FR + des cours d'anglais et au bout des 18 mois, si tout va bien, je passe un exam d'anglais (ou je ne sais quel type d'exam faut il du reste...)
- ATPL and co chez Cannes Aviation, formation intégrée directement en anglais.

Dans le premier cas, je suis plus proche de chez moi ce qui me permet d'envisager une transition plus douce vers cette filière (surtout niveau perso et familiale).

Dans le second cas, l'anglais sera assimilé plus rapidement mais j'ai une crainte sur mon inveau actuel. Suffit il à me lancer directement dans cette langue.

J'ai lu le début du premier volume de l'ATPL ce matin, en anglais et n'ai pas rencontré de grosses difficultés à comprendre son contenu. Il y a bien des termes techniques qui m'obligent à checker leur traduc mais globalement ca passe sans pb. C'est plutot la comprhénsion et l'expression orale qui me pose pb (je ne vous raconte pas l'incompréhension des échanges ATC cette nuit, quand je me suis branché sur LiveATC...)..

Merci pour toutes vos infos.

Par ailleurs, pour ce qui est de la visite, l'idée d'aller voir un medecin aero avant la visite à Toulouse est plutot de checker l'ensemble des prérequis. J'ai lu qu'en cas de plantage de la visite "officielle", il fallait un délais d'un ana avant de pouvoir recommencer...

Comme tout le monde, on est plus ou moins fatigué suivant les périodes. Je veux donc choisir la meilleure.

Merci encore

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 10:26   #52 (permalink)
 
Join Date: Apr 2003
Location: Near the sun
Posts: 848
Salut TBH


Pour le medical tu as peut etre raison et n'etant pas familier avec le systeme francais, la periode d'attente que tu mentionnes est peut etre un facteur a prendre en compte.
Peut etre deja un avantage du systeme anglais... Tu reserves ton medical, tu y vas, tu passes et c'est bon. Tu ne passes pas (ce qui m'est arrive a cause d'electrodes defectueux), tu fais faire un complement d'examen (un ECG dans mon cas) et hop le tour fut joue.

Pour ce qui est de parler anglais, il te faut bien faire la difference entre reussir un examen francofrancais et le parler pour un entretien. Perso j'aurais tendance a penser que la pratique (Cannes Aviation ou autre) prime sur la theorie.
Pour les francais, l'anglais est le point faible et pour avoir fait parti d'une equipe de recrutement, j'ai trouve bien dommage de "planter" des gars qui ne pouvaient pas aligner 4 phrases pendant le simu (et oui, le stress n'aide pas, d'ou le besoin d'une certaine aisance).
Enfin, je dirai que le concept de "bosser a l'export" existe de moins en moins en aviation car c'est maintenant bien chez nous qu'il faut etre apte a parler anglais. Pourquoi ? Parceque les compagnies comme Easyjet, Ryanair, Netjets et bien d'autres ont toutes des employes en France et que pour rejoindre les dites societes, sans l'anglais , point de salut.
Attention on ne demande pas un anglais parfait mais un accent comprehensible (je ne rigole pas) et la possibilite de s'exprimer clairement dans la vie de tous les jours, au telephone avec les ops, les clients etc...
Ne pas sous estimer tout cela (ceci dit, je ne dis pas que c'est ton cas).

Ne te fais quand meme pas trop de soucis en ce qui concerne ton aptitude a suivre des cours en anglais par les anglais. Nous sommes tous plus ou moins passe par la sur ce forum et je n'ai jamais ete une bete a l'ecole . Par contre j'ai vecu et travailler en pays anglophones pu pour des boites anglophones depuis le jour ou j'ai suivi une formation pilote FAA aux US.
Practice make perfect comme l'on dit.

A plus
AMEX is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 12:00   #53 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Hello Amex

Merci pour ton post.
J'ai eu ce matin Cannes Aviation au téléphone. Concernant l'anglais, je pense que ca doit pouvoir le faire dans le sens où la lecture d'une vingtaine de page d'un des manuels ATPL in english ne m'a pas posé de pb particuliers. Apres cela, le gars de CA m'a dit que j'avais 2 ans pour améliorer mon niveau.

Donc, pour moi, la premiere étape, c'est la Class 1 de la visite médicale. Sans cela, de toute façon, c'est perdu.

Si ca passe, alors je réétudierai les offres de l'ESMA et de Cannes Aviation avec une préférence pour cette derniere pour son coté anglais.... mais il me faudra rentrer dans les détails.

Par ailleurs, même si je dispose d'une somme d'argent permettant de me payer cette formation intégré, il me faut aussi voir le budget nécessaire à l'apres... (QT et HDV...).

Un truc m'a surpris sur le site de CA, c'est l'HDV sur DA24 (550 €/h)... ce qui signifie que pour monter 500 h supplémentaires... le budget est de 250 k€ ?

Du coup, ATPL, CPL, MCC, IR en poche, comment monter ses heures à moindre cout (+400 hrs) ? Il doit y avoir des packages "QT" pour des 20-30k€ non ? (j'ai lu ou entendu ce genre d'info...).

Pour finir, la class 1 de la visite, me conseillez vous de la passer sr Toulouse (Civil) ou Toulon (Mili) ? Y a t il un desavantage dans un cas (Plus difficile par exemple, etc...).

Merci encore

TBH
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 18:03   #54 (permalink)
 
Join Date: Apr 2003
Location: Near the sun
Posts: 848
A verifier mais si tu passes ton medical a Toulouse et bien ton choix pour le systeme francais sera fait.
AMEX is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 19:07   #55 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Amex, je ne comprends pas ce que tu veux dire par la ?

Comment ça mon choix sera fait ?

Merci
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 25th Sep 2010, 19:44   #56 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Merci Kijan...
Cela veut dire qu'il faut aller où pour qu'il soit Intl ?

Si durant mon cursus, je dois voler en europe, faut il repasser la visite ou celle passée en FR suffira ?

Vu qu'après 40 ans, il faut la repasser tous les deux ans.... la seconde fois, rien ne m'empèche d'aller la passer ailleurs ?

Sinon, en France, peut elle etre JAA ? Où peut on la passer ?

Merci
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 26th Sep 2010, 02:47   #57 (permalink)
 
Join Date: Feb 2006
Location: United Arab Emirates
Age: 42
Posts: 114
to thebighunt

Bon j'ai un peu lu ton parcours et tes attentes.Si tu fais le class 1 medical que peut te faire tout médecin AGRéE en médecine de l'aviation et tu seras déjà fixé mais je vois pas trop de problèmes de ce côté là.
2.Si t'as de quoi assurer pour ta famille pendant ta formation c'est déjà beaucoup,tu travailles(à moins que tu sois fortuné) et tu fais ta formation en parallèle.Mais où le bas blaisse à mon avis c'est que vu que tu as des lacunes en anglais oral,tu l'amélioreras si tu fais une formation dans un pays anglophone(ou une partie du moins)donc il faut bouger.En france il n y a pas trop de débouchés pour les nouveaux pilotes,donc tu dois être prêt à bouger.Ensuite les français n'ont pas très bonne réputation à l'étranger(parlent l'anglais comme une vache espagnole,savent tout mieux que les autres et j'en passe...propos entendus).Tu marqueras des points si tu ne t'attaches pas à une école franco-française.
Mais parles-en bien avec ta famille car ça peut être un cas de rupture:investissement temps financier sans garanties de boulot à la clé et si t'en trouves,faut pas rêver,sans expérience ton 1er salaire sera faible,plus pression de la famille...et si tout va bien t'approcheras la cinquantaine pour que tu puisses éventuellement respirer si ça se passe sans accroc.Ce sont les faits!take it or leave it comme le disent si bien presque toutes les boîtes.
et y a pas que les forums,discutes en vrai avec des pilotes,va sur les aérodromes,prends des infos,etc...
bon courage
ibelieveicanfly is offline   Reply With Quote
Old 26th Sep 2010, 06:21   #58 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Hello et merci pour tes conseils.

Je te rejoins sur tous les points.
Je suis parfaitement conscient que c'est une aventure (très) risquée.

J'ai rapidement fait le calcul hier. Entre arreter mon boulot mini pendant 2 ans, les frais d'hébergement et autres annexes, la formation complète, le mûrissement et une QT en fin de parcours... c'est pas 100 mais plutot 200k€ dont j'ai besoin.

Car évidement, pendant que je suis en formation, il faut continuer à alimenter la famille...

Oui oui, c'est résolument un choix extrêmement impactant. Et comme tu le dis, partir des mois à l'étranger peut être une source de rupture familiale... d'où cette investigation auprès des écoles sur le territoire français.

De toute façon, si je fais ce choix, ce sera à l'issue d'une longue reflexion auxquels ma femme et mes enfants participent. Entre théorie et réalité, il y a souvent un monde mais bon...

Ensuite, coté contacts avec des pilotes. Oui, je fréquente (rarement mais je le fais) des aéroclubs, échange avec des gens de la profession... j'ai discuté hier avec un ancien pilote (il a arrêté sa carrière il y a 17 ans mais pas pour une raison d'age) qui me disait qu'il avait un ami de 35 ans qui quittait la profession car il en avait raz le bol du chômage... qu'il n'avait plus de vie de famille, etc... le genre de témoignages qu'on peut lire à droite à gauche.

Difficile cependant d'avoir UNE opinion absolue sur le question. Surtout pour un néophyte comme moi...

D'où cette perpétuelle quête d'information. Je me donne encore deux mois... + la Class 1... qui me fait peur.

Merci encore

D13
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 26th Sep 2010, 06:23   #59 (permalink)
 
Join Date: Sep 2010
Location: Marseille, FR
Age: 44
Posts: 17
Dis, juste un dernier truc... tu dis que la class 1 peut être établie par tout medecin civil agréé... de ce que j'ai vu, il faut aller dans un centre spécifique, et il y en a peu en France non ?

Tu penses à quoi en disant ça ? Il y a des alternatives ? Ou n'est ce qu'à l'étranger qu'il y a ce genre de doc ?

Thanks

D13
TheBigHunt is offline   Reply With Quote
Old 26th Sep 2010, 07:54   #60 (permalink)
 
Join Date: Feb 2006
Location: United Arab Emirates
Age: 42
Posts: 114
il faut médecin approuvé pour ce genre de contrôles c'est à dire qu'il doit pouvoir te montrer qu'il est reconnu au niveau européen(JAR joint aviation authorites) qui vont bientôt devenir EASA.Au niveau français c'est la DGAC direction générale aviation civile.Il doit y avoir une liste agréée de ces médecins,fouille un peu.
ibelieveicanfly is offline   Reply With Quote
Reply


Thread Tools Search this Thread
Search this Thread:

Advanced Search

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off
Trackbacks are Off
Pingbacks are Off
Refbacks are Off



All times are GMT. The time now is 16:08.


© 1996-2012 The Professional Pilots Rumour Network

SEO by vBSEO 3.6.1